LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES

La violence conjugale est un sujet complexe qui touche toutes les classes sociales et tous les individus : femmes, hommes et enfants ! Notre famille a été touchée par ce fléau et nous avons décidé d'oeuvrer dans ce domaine sous 5 axes de travail.

Il existe différentes structures et association qui interviennent dans ce domaine.

Notre volonté est d'être complémentaire aux actions menées par ces professionnels ! Nous devons travailler en collaboration afin de rendre le réseau plus efficace et au service des victimes !

 

A plus long terme, notre souhait serait de pouvoir proposer l'ensemble de nos supports au sein d'un même centre d'accueil en Alsace central.

PREVENTION

 

Un des axes majeurs pour lutter contre la violence est la prévention !

L'éducation auprès du jeune public et la sensibilisation des adultes font donc partie de nos objectifs. Donner des clés pour détecter les signes ou comportements qui pourraient devenir des relations toxiques et transmettre les valeurs de respect et d'égalité entre les femmes et les hommes.

Par nos interventions, nous expliquons également la notion d'emprise et le cycle des violences permettant de mieux comprendre la situation des victimes et éviter des jugements hâtifs.

Différents projets sont menés régulièrement pour transmettre ces clés. 

Vous trouverez ci-dessous les actions menées par l'association :

 

 

Projet théâtre : La page reste à créer

Projet Self-Défense : La page reste à créer

Projet Bébeillez-vous : La page reste à créer

 

GESTION DES SITUATIONS D'URGENCE

Lorsqu'une victime se trouve dans une situation mettant en danger son intégrité physique, on peut Parler de situation d'urgence !

L'association les foulées du sourire est une petite structure familiale. Une de nos forces reste notre réactivité face à ces situations d'urgences. Mais la première chose à faire dans une telle situation est de faire intervenir rapidement les forces de l'ordre et les secours à l'aide des  numéros à connaître

- Police et gendarmerie : 17

(112 à partir d'un portable / 114 malentendants)

- Pompiers : 18

- SAMU : 15

- Urgence hébergement : 115

- N° National Violences femmes info : 3919

 

 

Que vous soyez victime, voisin, membre de la famille, amis ou un inconnu, si vous devez faire face à une situation d'urgence, appelez sans attendre !

Nous sommes en relation étroite avec les assistantes sociales de gendarmerie qui se retourneront vers nous pour pouvoir agir en cas de besoin de mise à l'abri. Nous interviendrons donc dans un deuxième temps.

C'est ainsi que nous prenons en charge le coût d'hébergement pour ces situations délicates.

 

Un coup de téléphone ou un sms de la part des assistantes et une réponse rapide, en général dans l'heure. Pas de prise de décision par un comité dans ces cas extrêmes.

C'est de cette manière que nous avons déjà sauvé des vies, grâce à un travail collaboratif et avec réactivité optimale ! 

          ---------------------------------------

APPEL A VOTRE SOLIDARITE

Afin de pouvoir trouver des solutions d'hébergements d'urgences dans toute l'Alsace, nous sommes toujours à la recherche de solutions temporaires : si vous avez un logement disponible ou si vous êtes disposés à héberger une victime temporairement, merci de nous contacter par mail en nous laissant vos coordonnées afin que nous puissions prendre contact.

     

 

RECONSTRUCTION

Lorsqu'une victime est sortie d'une situation d'emprise et de violence, le chemin vers la reconstruction est loin d'être terminé !

C'et pourquoi nous souhaitons continuer notre accompagnement et donner toutes les chances à nos victimes pour leur permettre de repartir du bon pied. Elles doivent souvent reprendre confiance en elles et prendre conscience qu'elles sont importantes. S'accorder du temps, prendre soin d'elles et retrouver le sourire... :)

Pour ce faire, nous nous appuyons également sur notre réseau : Psychologue, Sophrologue, Coach de vie, Masseuse... 

Des professionnels au service du bien-être de nos victimes.

      ---------------------------------------

APPEL A VOTRE SOLIDARITE

Vous êtes un professionnel et vous souhaitez intégrer notre réseau pour pouvoir apporter votre aide bénévolement dans votre domaine de compétence, contactez-nous par mail ! Notre réseau mériterait d'être complété par un professionnel pratiquant l'EDMR (" Eye movement desentization and reprocessing "), thérapie pour effacer les traumatismes psychiques basée sur des mouvements oculaires.

ACCOMPAGNEMENT

 

Suite à nos premières démarches, nous avons constaté qu'il existe différentes associations et structures qui viennent en aide aux femmes victimes de violences conjugales. Toutefois ces structures existent dans les grandes villes comme Strasbourg, Colmar et Mulhouse.

 

En dehors de ces villes, les permanences en milieu rural sont rares et il est souvent compliqué pour des victimes de se déplacer ! 

 

Les violences conjugales touchent tout le monde quelle que soit la classe sociale et le lieu d'habitation.

 

C'est pourquoi, nous avons mis en place une permanence téléphonique avec la possibilité de rencontrer les victimes selon leurs possibilités.

 

Nous développons notre réseau afin de multiplier les points de rencontre possibles en Alsace et être au plus près des victimes avec une approche humaine.

 

Un premier contact peut s'établir par téléphone avec Joëlle ou Emilie selon le créneau au 07-71-87-24-23 :

 

Nous garantissons la confidentialité et nous avançons au rythme des victimes. Nous n'imposons rien mais apportons notre regard bienveillant et nos conseils pour accompagner au mieux les victimes en fonction de leurs situations.

Nous nous appuyons également sur notre réseau pour apporter des réponses adaptées : avocates, assistantes sociales de gendarmerie, Référents VIF (Violence Intra Familiale) en gendarmerie, psychologues et divers partenaires.

Enfin, selon la situation, nous pouvons apporter une aide financière aux victimes selon différentes formes : paiement d'une caution et du premier loyer en cas de déménagement pour quitter le domicile conjugale, paiements d'honoraires d'avocats, achats de biens de première nécessité (vêtements, nourritures et hygiène),...

 

L'objectif n'est pas de faire de l'assistanat, mais de redonner le sourire aux personnes victimes de violences en mettant tout en oeuvre pour leur permettre un nouveau départ

PROPOSER DES AVANCEES JURIDIQUES

 

Nos histoires et celles de nos victimes nous permettent de constater de nombreux dysfonctionnements et de pouvoir remonter des propositions et axes d'améliorations.

A ce titre, nous avons participé activement au grenelle de fin 2019 en participant à différentes réunions de travail dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

Le chemin est encore long mais nous restons déterminés et mobilisés pour contribuer à l'amélioration des lois pour la protection et l'accompagnement des victimes.

  • Facebook Social Icon
Suivez-nous sur :